Les rencontres

Les 12 portraits suivants ont été réalisés sans préméditation, la caméra est mise en route quelques minutes après la rencontre. Pas de questions précises, pas d’action sur le réel, je suis ce qu’il se passe, me tenant prêt à capter l’instant.

16h15, PERLE D'OR.

Rencontre avec le petit fils du Général Ferrier.
Il attendait sur sa chaise, fumant son cigare de midi, je me suis arrêté quelques minutes pour échanger.

À proximité de Silclusin en Haute-Loire.

17h25, HARIS TAYO, VOYAGEUR.

C'est au pied du chateau de Pierre Cardin à Lacoste que je croise le chemin de cet homme et son chien.
Intrigué par son apparence j'engage la conversation et lui propose de s'assoir quelques minutes pour échanger.

À Lacoste en Languedoc.

8h45, RÉVEIL ANIMÉ.

C'est en préparant mon café du matin, que j’entends braire une mobylette et ne voilà t’il pas qu’un mec descent de
cet engin chargé comme un baudet et se dirige vers moi : “Bonjour, t’aurais pas un tire-bouchon ?“ Il s’assied sur le banc, débouche sa bouteille
et ouvre son dictionnaire.

Au camping municipal de Lacalm.

11h50, AU BOUT DU MONDE.

Dans un village au nom sacré, je rencontre dans un bar un homme aux mains de caractère.
Réfugier et immigré dans ce beau paysage, il me raconte ses choix, sa vie.
Une philosophie qui devrait nous enrichir.

À Sauve dans les Cevennes.

7h05, MATINÉE EN MER.

5h30 près de Monza en haute corse et une nuit à la belle étoile, je prend direction du Nord, env 50km jusqu'au port de Centuri.
Après quelques périlleux virages dans l'aube du matin, je suis prêt a embarquer avec Bruno Strina pécheur de langouste.

À proximité de Centuri en Haute-Corse.

11h00, CAFÉ RUSTIQUE.

Après un violant orage matinal et un campement humide, je me dirige vers Laguiole.
Un café chaud dans le bar tabac me conduit à la rencontre de cet ancien bougnat portant une barbe qui en dit long.

À Rue du Valat.

15h45, DE PÈRE EN FILS.

En arrivant vers l'Aubrac, le désir de rencontrer un éleveur fut ma principale idée.
C'est au détour d'une route que je me suis dirigé vers un tracteur, bonne pioche !
Rencontre avec un père et un fils le cœur dans la main.

À proximité de Chaudes Aigues.

9h55, LES PIEDS DANS LE GOLF.

C'est les pieds dans le golf du Morbihan que je me suis retrouvé à observer les gestes.
Une à une les poches d'huitres sont retournés pour favorisé la croissance de ces dernières.

À proximité de Locmariaquer.

8h50, FAMILLE POURCIN.

Je pousse la porte de cette boucherie vers 9h du matin et surprise, ils s'activent à préparer de l'andouillette,
comme tout les Mardis matin depuis 1876. Je demande si je peux observé et me voilà,
les pieds glissants à regarder comment cela se fabrique.

À Lauris.

16h10, ACCENT DE FERME.

Ma première rencontre, dans l’ Aveyron, un tracteur à l’allure d’antan me donne envie de parler à son propriétaire. Échange sur le présent et les temps qui ont changé.

À proximité de Naucelle.